avis clients
Showroom d'exposition
76 rue Claude Bernard
75005 Paris
UNIQUEMENT sur RDV


07 61 05 19 72
09 67 02 49 15
Pour une demande de devis :

Devis gratuit, cliquez ici





DEPANNAGE SERRURE
6/7 jours de 9 à 22 h
Tél. 07.61.05.19.72
Paris et petite couronne
Installateur Premium Agréé
MUEL-REELAX-TORDJMAN Métal

Découvrez notre nouvelle application

application First Market

Diagnostic securité et devis GRATUITS
Paiement en 3 fois sans frais

PROMOTION BLINDAGE DE PORTE

Coffre fort sécurité


2017
2018
First Market Security


chambre des métiers






Les Installateurs Premium Agréés

First Market Security est un installateur indépendant titulaire
d'une licence d'utilisation de la marque Tordjman Métal.

Accueil > Conseils contre le cambriolage | Paris | First Market Security

Conseils contre le cambriolage  |  Paris  |  First Market Security

Les beaux jours et les périodes de vacances

Les beaux jours et les périodes de vacances et vos absences périodiques sont propices aux vols et cambriolages. Pour limiter les risques, les règles de bons sens sont aussi indispensables que les équipements de protection.
Rien ni personne n’empêchera des cambrioleurs décidés et bien outillés de s’emparer du bien d’autrui. En matière de prévention, s’équiper de matériel dissuasif et certifié est incontournable, l’essentiel est de faire perdre du temps pour décourager les malfaiteurs occasionnels ou pressés. Aucun dispositif n’est à priori inviolable. En revanche, il est superflu d’aider les malfaiteurs en ne prenant pas quelques précautions indispensables...

Des réflexes de bon sens

Certains malfaiteurs ne cherchent pas à fracturer les portes mais se les font tout simplement ouvrir...
Equipez vous d’un Juda, n’ouvrez donc pas à n’importe qui, surtout si vous êtes une femme seule ou une personne âgée. Demandez qui vous envoie ce paquet ou ce bouquet de fleurs. Et méfiez-vous des uniformes. On ne compte pas les agressions à domicile perpétrées par de faux employés du gaz, de l’électricité ou du téléphone. Exigez qu’on vous glisse une carte professionnelle sous la porte et n’hésitez pas à téléphoner à l’organisme pour vérifier. Dans le doute, n’ouvrez pas !... Mieux vaut paraître ridicule que courir le moindre risque. Et n’oubliez pas que les organismes officiels envoient souvent un courrier pour prévenir des visites.
Certains délinquants “repèrent” les femmes seules. Si vous êtes dans cette situation, évitez de le signaler sur votre boite aux lettres ou sur votre porte (prénom féminin, Madame ou Mademoiselle).

Jamais de nom et d’adresse sur votre porte-clés. Et quand vous sortez, évitez de mettre vos clés à proximité de votre adresse. En cas de vol ou de perte, il serait alors trop facile de s’introduire dans votre domicile.
Si vous perdez vos clés, changez les serrures. Il serait imprudent de continuer à utiliser vos doubles. D’autant plus que votre assureur peut refuser de vous rembourser s’il n’y a pas eu effraction...
En revanche, n’hésitez pas à faire des doubles pour vos proches plutôt que de laisser vos clés sous le paillasson, derrière le volet, dans le vase du jardin, etc.

QUELQUES MESURES D’ANTICIPATION :

BONNES CACHETTES=MAUVAISES SURPRISES

Ne laissez jamais vos clefs à l'extérieur, sous un paillasson, dans une boîte aux lettres ou un pot de fleur : ces endroits sont les premiers qu'explorent les cambrioleurs, et ils connaissent toutes vos cachettes potentielles !
LA CURIOSITE DES VOISINS N’EST PAS TOUJOURS UN VILAIN DEFAUT
Prévenez toujours vos voisins en cas d'absence prolongée : ils pourront s'alarmer s'ils détectent une présence durant cette période.

COURRIER NON RAMASSE=DANGER

Premier indice pour déterminer si vous êtes en vacances : le courrier et les publicités qui s’accumulent dans votre boîte aux lettres. Pour dissiper les soupçons, demandez à un voisin ou à un ami de venir la vider régulièrement.

NE LEUR FACILITEZ PAS LA VIE

Si vous habitez une maison, ne laissez pas à disposition des échelles qui permettent d'accéder facilement aux étages. Si vous résidez au dernier étage d'un immeuble, veillez à fermer vos fenêtres pour éviter un accès à partir du toit.

BIEN FERMER LES ISSUES

Lorsque vous partez, fermez convenablement toutes les issues (portes-fenêtres, mais également vasistas et, bien évidemment, porte de garage et accès à la cave ou à l'entresol).

EVITER LA ROUTINE

Les cambrioleurs adorent les absences régulières et prévisibles. Même si vous vous absentez pour une courte période, n'oubliez pas de fermer correctement toutes vos issues.

ET LA LUMIERE FUT…

En cas d'absence régulière la nuit ou durant la période hivernale, investissez dans un programmateur qui déclenchera automatiquement les lumières chez vous à certaines heures, simulant ainsi une présence.

AU-DEDANS COMME AU DEHORS…

Un détecteur de présence dans le jardin ou devant le garage constitue également un bon instrument de dissuasion : les voleurs détestent se trouver sous les feux des projecteurs

MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR

Un système d'alarme est avant tout dissuasif : son efficacité est décuplée s'il est relié à un Centre de Surveillance.

PROTEGER LES OBJETS DU DELIT

Ne laissez jamais chez vous à portée de main des objets de valeur facilement transportables (bijoux) ou de fortes sommes d'argent liquide. En cas d'intrusion, même avec un système d'alarme performant, vos cambrioleurs ne repartiraient pas les mains vides : un simple coffre-fort suffit à les arrêter.
Signalez les véhicules inhabituels
Au rayon prévention, police et gendarmerie conseillent de leur signaler tout passage de véhicules inhabituels dans votre quartier. Il peut s'agir de cambrioleurs en tournée chez vos voisins absents
Photographiez vos objets de valeur
Ce dernier conseil a également valeur préventive. Mais lorsque le mal est fait. Par mesure de sécurité, il est recommandé de photographier vos objets de valeur (hi-fi, meubles, tableaux, etc.). Voire de noter le numéro de série lorsqu'il existe. Ces informations faciliteront notamment le remboursement par l'assureur en cas de vol, ainsi que l'enquête.
De même, notez en plusieurs endroits (chez vous, sur votre carnet d'adresses, dans votre voiture…) les numéros de téléphone d'urgence à appeler en cas de perte ou de vol de chéquiers ou de carte bancaire. Cela peut vous faire gagner un temps précieux, en cas de cambriolage.
Enfin et c'est une évidence, rester le plus souvent possible chez soi peut dissuader le cambrioleur, de nature plutôt solitaire et peu porté sur les rencontres inopinées.

Pour les entreprises :

- A l'ouverture et à la fermeture de votre établissement (commerce, cabinet,…), observez une vigilance accrue (le plus souvent, les vols avec violences sont commis à ce moment).

- Pendant la journée, verrouillez les issues non indispensables à l'exercice de votre activité (réserve, sortie secondaire, livraison…) sauf, naturellement, l'issue de secours qu'il convient d'équiper d'un signal sonore raccordé à une vidéosurveillance (ce système vous préviendra de toute ouverture intempestive).

- Pensez à installer des devantures, des vitrines et des portes anti-effraction, dotées de serrures de haute sûreté et, si possible, une vidéosurveillance et/ou un système de sécurité électronique agréé

- Veillez à assurer un bon éclairage intérieur et extérieur.

- Informez également vos voisins de vos absences temporaires et des jours de fermeture exceptionnels de votre établissement, pour qu'ils puissent être attentifs au moindre incident.

- Méfiez-vous de faux employés EDF-GDF, de la Poste, de faux policiers et autres usurpateurs de qualité. Chaque agent public doit être titulaire d’une carte professionnelle dont vous devez exiger la présentation. Utilisez systématiquement judas, parois transparentes voire systèmes de vidéosurveillance avant d’ouvrir votre porte.

Pour les commerces :

Faites en sorte que votre surface de vente soit aménagée de façon à :
 - Ne pas masquer la visibilité depuis la rue : les policiers doivent être à même de repérer tout événement anormal à l'intérieur de votre magasin.
- Vous permettre de surveiller l'intégralité de la marchandise exposée.
Pour montrer les pièces de valeur à votre clientèle, sortez-les des vitrines une à une. Présentez ces objets dans une partie du magasin éloignée de la sortie et sans accès direct.
Conseils pratiques pour votre recette :
  - Conservez un minimum d'argent liquide dans votre caisse par des dépôts fréquents à la banque.
- Répartissez l'encaisse en plusieurs points du magasin.
- Verrouillez votre tiroir-caisse et gardez la clef sur vous.
- N'effectuez jamais vos comptes de caisse durant les heures d'ouverture, même si vous pensez être à l'abri des regards indiscrets.
- Entreposez le coffre dans une pièce non visible du public
- Variez les jours, les heures et les itinéraires de dépôt à la banque, en portant la recette le plus près possible du corps (poches intérieures, sac-banane), en tenant un leurre à la main (sacoche, enveloppe, mallette...) et en marchant sur le trottoir du côté du stationnement des voitures ou le long du mur (pour prévenir les vols à l'arraché).
Pensez à la police de proximité
  Un policier de proximité passe régulièrement dans votre rue. Il constitue un interlocuteur privilégié pour répondre à vos questions et prendre en compte vos besoins. N'hésitez pas à lui signaler tout fait suspect aux abords du magasin (vous pouvez également le faire en contactant votre commissariat).

Et si malgré tout...

Si, malgré toutes vos précautions, vous êtes victime d'un cambriolage, commencez par prévenir le commissariat de police ou la gendarmerie dont dépend votre domicile. En attendant l'arrivée des enquêteurs, ne touchez à rien, vous risqueriez de faire disparaître traces et indices.

Si des chéquiers ou des cartes bancaires ont été emportés, faites opposition au plus vite.

Sous réserve que vous respectiez les dispositions prévues au contrat, le cambriolage est pris en charge dans le cadre de votre assurance multirisques habitation. Vous devez donc déclarer le sinistre à votre assureur, par lettre recommandée accompagnée du récépissé du dépôt de plainte. Il vous faudra ensuite estimer le préjudice subi. Attention, l'indemnisation ne se fera que sur la base de factures, de bons de garantie ou, le cas échéant, de photographies. Certains objets (téléviseur, chaîne Hi-fi...) se verront appliquer un coefficient de vétusté. Enfin, pour les préjudices importants, les assureurs dépêchent des experts, chargés de vérifier les circonstances du vol et d'évaluer les dommages.

Adresse utile : Centre de Documentation et d’Information de l’Assurance, 2 rue de la Chaussée d’Antin, 75009 Paris.
http://www.cdia.fr/